TOUBA, ENTRE PENURIES ET PROMESSES

Fini le Magal de Touba qui aura réussi, en l’espace de quelques jours, à ramener les Sénégalais sur la voie du Seigneur. En clôturant la cérémonie, Serigne Mountakha Mbacké a fait encore appel à cette fibre qui différencie le Sénégalais des autres peuples.

Une fibre qui a été au cœur de la naissance de la Nation sénégalaise et, qui aura permis surtout de conserver la paix sociale.

En encourageant l’unité des différents chefs religieux autour des Préceptes de l’Islam, le khalife général lance un énorme pavé dans le jardin des politiciens dépositaires du Pouvoir temporel.

Ces derniers par qui toutes les crises naissent et disparaissent, en fonction de leurs agendas, devront s’imprégner des recommandations de l’érudit de Darou Marnane.

Malgré les promesses non tenues du Gouvernement ayant été à l’origine de la forte pénurie d’eau notée, ainsi que des délestages attribués à des plaisantins, le Saint homme a montré la voie à suivre.

Alors, politiciens, guides religieux et autres leaders d’opinion, «pensez à respecter vos engagements et vos mandats, car rien n’est éternel». Tel pourrait être le message adressé aux Sénégalais par le successeur de Feu Serigne Sidy Moctar.

Mame Sagar (Billet-SourceA)

 

Laisser un commentaire