Billet News

Tournée économique

Pourquoi venir s’entasser à Dakar, alors que le terroir est si vaste ? Cette capitale aux routes tortueuses et toujours embouteillées. Une ville qui n’est pas préparée à de fortes pluies. Encore  moins à des ouragans ou des tornades ! Alors que le ciel s’est fait, ces dernières années, très menaçant.

“Koor” Maréma s’est fait, lui, une raison. Cela fait longtemps, en réalité, qu’il  a tourné le dos à cette capitale, qui vote majoritaire opposition. Sa tournée économique dans le Saloum est là, pour le démontrer. Le président préfère passer du temps avec les paysans qu’avec les sinistrés. Surtout, en ces temps où les champs portent, déjà, leur fruit. Cette ambiance est plus festive.

“Buur Fatick” ne semble pas trop préoccupé par le sort de quelques milliers de personnes qui vivent dans des tentes de fortune. Pourtant, la faute de l’État est engagée dans le malheur qui les a frappées. SN Hlm, par exemple, devrait rendre des comptes aux habitants des Parcelles assainies de Keur Massar. Mais l’on essaie vite d’enterrer ce dossier. C’est plus facile, lorsqu’il y a une autre actualité. Tant mieux, quand c’est le président, lui-même, qui fait le spectacle.

Cela sert à cela, en fin de compte, les tournées économiques. Le seul bémol est que la liste des promesses non résolues s’allonge et que le monde rural  a été ébranlé, ces derniers temps, par la problématique du foncier. Un de ses jours, il risque aussi de se radicaliser. D’autant qu’en ces moments où l’horizon est plus que bouché, le président du Groupe parlementaire ”Benno Bokk Yakaar” a théorisé.

Maam Sagar (Billet SourceA)

Dans la même rubrique...

Accidents de la circulation : 1 morts et plus de 62 blessés enregistrés à Kaolack

Actusen

France : le Sénat vote la prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 janvier

Actusen

Guinée: dix candidats malheureux à l’élection présidentielle contestent ensemble les résultats

Actusen

Laissez un commentaire