ACTUSEN
A LA UNENewsSociété

Tuberculose au Sénégal : Docteur Yacine Mar Diop, coordonnatrice du Pnt liste les principaux défis à relever

C’est la commune de Richard-Toll qui va abriter, ce vendredi, la cérémonie officielle dédiée à la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. En prélude de cet évènement, Docteur Yacine Mar Diop, coordinatrice du Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt) a fait face à la presse, ce mercredi, pour revenir sur les efforts déployés par le gouvernement dans le système de santé.

«L’Organisation mondiale de la santé (Oms) a estimé en 2022 que 134 pour 100 000 personnes sont malades de tuberculose. Ce qui suppose qu’on attendait environ 20 000 cas dans le pays et nous avons pu en détecter 14 053 cas. Cela montre que des efforts ont été faits en 2022 dans le système de santé parce que c’est un taux de 72% de notification que nous atteignons pour la première fois. Cela montre encore que nous avons un système de santé résilient qu’il nous faut renforcer davantage pour préparer les prochaines épidémies», se réjouit-elle.

Toutefois, dit-elle, il y a un défi qui reste à relever. «Il s’agit de la réduction des nombres de décès parce que dans la même année, l’Oms a estimé les décès à près de 3000 dans la population générale. Dans nos registres de traitement, nous en avons enregistré 420 cas de décès. Cela veut dire que nous devons réduire drastiquement ces décès en retrouvant les cas manquants», préconise Yacine Mar Diop. A l’en croire, «si nous avons pu notifier 72%, cela veut dire que nous n’avons pu retrouver 28% des malades attendus et ces derniers, s’ils ne sont pas dépistés et traités, peuvent mourir de tuberculose et peut-être même continuer à transmettre la maladie».

La coordonnatrice du Programme national de lutte contre la tuberculose a rappelé également que le traitement de cette maladie était très long. «On traité les malades sur une année. Maintenant le traitement dure 6 mois et même mieux, il y a des traitements de 4 mois qui sont proposés et qui sont en train d’être validés. Et notre pays ne sera pas en reste pour les adopter rapidement», rassure-t-elle. En moyenne, ajoute-t-elle, après 15 jours de traitement, un malade de tuberculose sensible n’est plus contagieux, tellement les médicaments sont plus efficaces. «C’est ce qui nous vaut ce taux de succès thérapeutique de 89% que le pays a déjà atteint depuis 3 ans alors que la cible de 90% est fixée pour 2035 pour tous les pays», a-t-elle dit.

Actusen.sn 

Related posts

Daouda Faye « Vava », ancien ministre des Sports : « Je ne suis pas pour le dialogue national ; Me Wade a un handicap majeur »

Dernière minute: Macky Sall limoge Sory Kaba

Coronavirus au Sénégal : 4 nouveaux décès, passant le bilan à 191 morts, 50 cas graves, 129 tests positifs et 45 patients guéris

Actusen

Leave a Comment