Le bilan de la treizième biennale a eu les félicitations de ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly. Ce dernier magnifie les innovations de cette année. «Je serai heureux de constater l’impact de notre culture dans le monde et attirer un nombre important de touristes pour une réelle découverte de notre capacité culturelle», a-t-il affirmé ce mardi en recevant le rapport final de la Biennale 2018 de l’art africain contemporain.

Il ajoute : «par une approche qualitative, nous ferons parler de nous à l’image de Picasso pour la France. Le nombre d’artisans étrangers présents à cette biennale montre que nous sommes sur la voie de la reconnaissance».

Moustapha Baidy Agne, président du comité d’orientation de la 13ème biennale de l’art africain contemporain, a souligné l’apport de l’ANSD. L’idée, selon lui, «est de relancer le tourisme à travers le talent et le poids culturel, d’éveiller les jeunes et les impliquer sur les métiers de l’art».

Alimatou Konté (Stagiaire-Actusen.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here