La Banque Africaine de Développement (Bad) débourse 12 milliards de dollars pour fournir de l’électricité aux 250 millions de personnes vivant dans la zone sahélo-saharienne, qui n’ont pas accès à l’énergie. « Desert to power », c’est le nom de ce programme, qui  a été lancé ce lundi à Dakar, a-t-on appris dans les colonnes du quotidien l’As dans sa parution de ce mardi.

Selon Serges- Mariez N’ Guessan, représentant résident de la Bad au Sénégal, «ce sera une occasion de toucher les zones rurales ou l’énergie est rare et où vivent les 60% de la population totale de cette zone qui ne dispose pas d’électricité».

«Ce programme est né du constat selon lequel, il existe un énorme potentiel inexploité pour l’énergie solaire dans la partie sahélo-saharienne. Ces pays, et le Sénégal en particulier, ont un taux d’ensoleillement parmi les plus élevés au monde», a-t-il ajouté.

La démographie des 11 pays membres de la cette zone et de la grande muraille verte étant estimée à 400 millions d’habitants, la Banque Africaine de Développement (Bad), s’est  engagée à investir cette somme (12 milliards de dollars) dans les énergies renouvelables sur la période 2016-2020, nous renseigne le quotidien.

Nadege N’Guetta 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here