A l’Assemblée nationale, ce jeudi pour défendre son budget, le ministre du Commerce, Alioune Sarr a apporté des éclaircissements sur la situation des travailleurs de la Compagnie sucrière sénégalaise (Css).

«Je rassure que la Compagnie sucrière n’est menacée par rien du tout. C’est une entreprise importante, raison pour laquelle le gouvernement a mis en place une Taxe conjoncturelle à l’importation (Tci). Laquelle était adossée en 2012 sur le montant de 325 056 F Cfa la tonne à 399 672 F Cfa par tonne en 2018», fait-il savoir.

«Ce qui n’est pas acceptable, c’est que des gens qui ne sont pas des exemples, se mettent à jeter le discrédit sur des hommes et des femmes qui risquent leur vie pour défendre la Compagnie sucrière. Et que ça soit clair nous n’accepterons plus le chantage», ajoute-t-il.

A noter que le projet du budget du Ministère du Commerce est arrêté à la somme de 9 790 558 442 F Cfa contre 6 450 769 080 F Cfa en 2018, soit une hausse de 3 339 789 362 F Cfa en valeur absolue et 51,77% en valeur relative.

Mansour SYLLA, Stagiaire (Actusen.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here