C’est le ministre de l’Economie des Finances et du plan Amadou Ba qui l’a annoncé hier samedi à l’Assemblée nationale lors du vote du budget de son ministère.

«Sur la période 2019-2023, le Sénégal projette une croissance de 9,1%. Cela suppose de la politique menée par le Président Macky Sall qui est basée sur le Plan Sénégal émergent (Pse)», fait-il savoir

En effet l’Etat du Sénégal qui va retourner au groupe consultatif de Paris, a permis au ministre Amadou Ba de déclarer qu’une enveloppe projetée à 14 000 milliards de F cfa est attendue dans les années à venir avec un gap de 2850 milliards de F cfa.

«C’est pour cela, le Plan d’action prioritaire (Pap), projeté sur la période à venir est à peu près de 14 000 milliards de F cfa dont un apport estimé à 2850 milliards de F cfa, recherché au niveau des partenaires techniques et financiers», a-t-il rassuré.

Mansour Sylla, stagiaire (Actusen.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here