Fesman : les dons offerts au Sénégal par des pays amis ont disparu dans la nature

Encore et toujours le Festival mondial des arts nègres dans les débats. Décidément, Libération tient à ce que cette affaire de détournement d’argent soit claire. Jour après jour, il nous rapporte de nouveaux faits.

Le journal s’intéresse, aujourd’hui, dans sa parution, aux différentes contributions de pays amis du Sénégal dans le Festival et qui, pour lui, sont « introuvables». «Khadafi, Déby, Béchir et Biya ont casqué 3,6 milliards de francs Cfa», barre à sa Une Libération.

Feu l’ancien homme fort de la Libye, Khadafi, a, lui seul, donné 200 millions de francs Cfa à l’Etat. «Le Soudan a également envoyé 460 millions, le Cameroun, 1 milliard, et le Tchad, 2 milliards francs Cfa», raconte le canard de Mermoz.

Ce qui est bizarre, dans tout ça, «les fonds ne figurent dans aucune loi des Finances et les 50 véhicules offerts par la Chine finissent entre les mains de particuliers», révèle-t-il.

L’Inspection générale d’Etat (Ige) doit faire vite dans ses enquêtes, pour éclairer la lanterne des populations sur cette affaire qui ne cesse de saliver les débats et demeure encore préoccupante.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here