Le Sénégal est le premier pays africain ayant respecté les normes d’identification des propriétaires réels des industries extractives, équivalent à la 4émè place mondiale.

Une annonce faite par le Professeur Ismaila Madior Fall, ancien président du Comité national de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (Itie) qui prenait part cette après-midi, à la conférence de presse organisée en prélude de l’ouverture officielle de la conférence Itie  sur la divulgation de l’identité réels des industries extractives présidée par le chef de l’Etat Macky Sall.

D’après le ministre de la Justice, cette prouesse est à saluer du moment que, notre pays a procédé à l’identification des industries extractives basées au Sénégal, depuis 2016. C’est d’ailleurs, selon M Fall, ce qui a incité  l’Itie international de magnifier ses efforts consentis par le Sénégal.

Pour en revenir au sens de cet événement qui va du 31 Octobre au 2 novembre prochain, il explique qu’il s’agit de pousser les actionnaires à hauteur de 25% des entreprises extractives de donner leur identité pour éviter les invasions fiscales qui paralysent l’économie des 30 Etats ayant adhéré aux normes de l’Itie. Le délai de rigueur pour l’identification des propriétaires réels des industries extractives est fixé en 2020.

Aliou KANE (Actusen.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here