Dans le cadre de la sixième revue de l’accord avec le Fmi au titre de l’Instrument de soutien à la politique économique (Ispe), approuvé en juin 2015, une équipe des services du Fond monétaire internationale (Fmi), dirigée par M. Michel Lazar a séjourné à Dakar du 26 avril au 11 mai 2018 pour mener des entretiens. A l’issu de cette visite, d’importantes remarques ont été faites sur la croissance économique, le déficit budgétaire et l’endettement.

Concernant la croissance économique estimée à 7,2% en 2017, le Fond monétaire qui vient de boucler sa mission, pense que la politique économique reste vigoureuse tandis que l’inflation demeure faible avec 1,3%.

Cependant, il a signalé que la mise en œuvre du programme Ispe a rencontré des difficultés en 2017.  «La mise en œuvre du programme Ispe a rencontré des difficultés en 2017 dans le contexte d’une hausse soutenue des prix mondiaux du pétrole alors que les prix intérieurs de l’énergie sont restés stables. L’objectif relatif au financement net global de l’administration centrale n’a quant à lui pas été respecté», a-t-il ajouté.

Trois des cinq repères structurels, si on en croit toujours à Monsieur Lazare, ont été atteints. Et pour les deux autres ajoute-t-il, les autorités ont accompli des avancées comme «la réduction du financement de la poste par le Trésor au premier trimestre de 2018 et l’opérationnelle de la  banque intégrée de projet».

Mansour SYLLA, Stagiaire (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here