Le ministre de la Culture salue «l’aura morale et spirituelle» de Samba Diabaré Samb

Les réactions se poursuivent suite au décès de Samba Diabaré Samb. Après le Chef de l’Etat Macky Sall, le ministre de la Culture, Abdoulaye Diop fait un témoignage sur le défunt qui fut un griot laudateur et virtuose du Xalam et monument de la Culture sénégalaise. «Il est de ces êtres dont l’aura morale et spirituelle que leur a conférée Le Tout Puissant est si immense que nous en venons tout naturellement à croire qu’ils resteront toujours avec nous, qu’ils ne nous infligeront jamais la douleur incommensurable de leur disparition», déclare le ministre.

«Elevé à la dignité de Trésor humain vivant de l’UNESCO en 2006, célébré à toutes les occasions chez lui, Samba Diabaré Samb était de ceux-là», a ajouté le ministre dans un communiqué transmis à la Rédaction de Actusen.sn.

En effet, selon Abdoulaye Diop, Samba Diabaré Samb, «virtuose inimitable du Xalam, avait su magnifiquement dompter cet instrument de notre patrimoine musical traditionnel pour en faire son ami et en extraire les notes qui galvanisaient de grands hommes et chantaient de hauts faits donnés comme repères historiques de la construction de l’identité nationale».

Les artistes, dira-t-il dans la foulée, «n’existant qu’à travers leurs œuvres qui les rattachent à l’immortalité lorsqu’ils sont pétris de talent, El Hadji Samba Diabaré Samb était vraiment un artiste».

Il rappelle qu’«en compilant ses œuvres dans un album historique en 2017, le Ministère de la Culture et de la Communication a voulu contribuer à maintenir impérissable le souvenir du maître El Hadji Samba Diabaré Samb, mémoire de notre trajectoire».

«A sa famille biologique, aux communicateurs traditionnels, à toute la communauté artistique et à la nation tout entière, je présente, au nom de Monsieur le Président de la République et a l’ensemble du Gouvernement, mes condoléances les plus émues», a-t-il ajouté.

 Actusen.sn

Share Button

Laisser un commentaire