L’Ambassade des Emirats Arabes Unis brise le silence. En effet, elle a, dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.com, expliqué les raisons, pour lesquelles la Coalition internationale pour le soutien de la légitimité au Yémen s’est engagée dans l’opération militaire internationale déclenchée, depuis le 13 juin 2018. 

D’abord, indique l’Ambassade, c’est “à la demande du gouvernement légitime du Yémen, et sur la base des résolutions du conseil de sécurité des nations unies Réf:2216 – 2204 – 2201 – 2140, que cette intervention est en train de se faire”.

Ensuite, invoque-t-elle, “l’intervention militaire sur Hodeïda, vise à libérer la ville et permettre au gouvernement légitime du Yémen de rétablir la paix et la sécurité au port,  afin d’alléger les souffrances de la crise humanitaire qui frappe le pays, et enfin, les pousser à intégrer le processus politique”.

Aussi, fait noter l’Ambassade, “les milices houthis ont fait du port de Hodeïda un haut lieu de trafic d’armes et missiles balistiques iraniennes ; il est également utilisé comme point de départ pour les attaques contre l’Arabie Saoudite et les navires en mer rouge, dans le seul but de prolonger la durée de la guerre et d’aggraver les souffrances des populations civiles.

Egalement, les milices houthis utilisent les recettes financières du port de Hodeïda pour financer leurs campagnes militaires dans le pays”. Bref, voici l’intégralité du communiqué en question.

                            INTEGRALITE DU COMMUNIQUE

Dans le cadre de l’opération militaire Internationale, déclenchée le mercredi 13 Juin 2018 dans la ville de Hodeïda au Yémen par la coalition internationale pour le soutien de la légitimité au Yémen, l’Ambassade des Emirats Arabes Unis à Dakar voudrait porter à l’attention de l’opinion nationale sénégalaise ce qui suit :

  • Les opérations militaires de la coalition arabe au Yémen interviennent à la demande du gouvernement légitime du Yémen, et sur la base des résolutions du conseil de sécurité des nations unies Réf:2216 – 2204 – 2201 – 2140.
  • L’intervention militaire sur Hodeïda, vise à libérer la ville et permettre au gouvernement légitime du Yémen de rétablir la paix et la sécurité au port,  afin d’alléger les souffrances de la crise humanitaire qui frappe le pays, et enfin, les pousser à intégrer le processus politique.
  • Les milices houthis ont fait du port de Hodeïda un haut lieu de trafic d’armes et missiles balistiques iraniennes; il est également utilisé comme point de depart pour les attaques contre l’arabie saoudite et les navires en mer rouge, dans le seul but de prolonger la durée de la guerre et d’aggraver les souffrances des populations civiles. Egalement, Les milices houthis utilisent les recettes financières du port de Hodeïda pour financer leurs campagnes militaires dans le pays.
  • La mauvaise gestion du port de Hodeïda, marquée par le détournement systématique de l’aide humanitaire internationale, est la cause principale de la détérioration de la situation humanitaire au Yémen. Mais, cela n’a pas empêché à la coalition arabe d’assurer ses engagements dans le sens d’alléger les souffrances dues à cette crise alimentaire.
  • Pendant que les nations unis s’emploient avec beaucoup d’effort, depuis plus d’un an, pour trouver un règlement à la situation de Hodeïda, les rebelles houthis continuent de refuser toutes les propositions faites par l’émissaire des nations unies, parmi celles-ci, placer le port de la ville sous le contrôle de l’ONU ou une tierce partie.
  • Face aux rejets catégoriques des rebelles houthis de toutes les solutions politiques, la coalition arabe n’a d’autres options que de recourir à la force, comme seul et unique voie pour protéger la population civile du Yémen, à travers la garantie de l’acheminement de l’aide humanitaire aux personnes nécessiteuses.
  • La coalition arabe, en collaboration avec la communauté internationale, réitère son engagement à augmenter le volume de son aide humanitaire après la libération de la ville de Hodeïda. Dans ce sillage, la coalition arabe a pris le soin d’aviser les Nations unies et les organisations internationales humanitaires sur les opérations militaires en cours à Hodeïda, afin d’assurer la sécurité du personnel et des corridors humanitaires.
  • La coalition arabe a lancé une grande opération humanitaire dans la région de Hodeïda afin d’assurer les besoins des populations dans les zones libérées, à cour et long terme, à travers l’établissement d’un pont aérien et maritime, en collaboration avec les nations unies et organisations internationales humanitaires.
  • L’opération militaire pour la libération du port de Hodeïda, sous l’occupation illégale des rebelles houthis, vise à changer les rapports de forces sur le terrain. Ce qui contribuera de façon positive à trouver une solution politique à la crise yéménite et relancer a nouveau le processus politique a l’arrêt.

Ambassade des émirats arabes unis à Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here