Un poids, deux mesures. Est-ce une moquerie ou une protection d’une figure emblématique d’un vieux parti ? Cette question mérite tout son pesant d’or.

Face à une présumée crise, dirait-on, puisque le Parti socialiste (Ps) se refuse cette étiquette, plus d’une soixantaine de militants ont été exclus des rangs du parti de Senghor. La plupart sont des pro-Khalifa.

Mais là où le bât peut blesser, c’est la non exclusion du doyen et professeur Abdoulaye Elimane Kane.

Pourtant, ce vaillant et célèbre intellectuel soutient le maire de Dakar. Le porte-parole de la formation que dirige Tanor Dieng, en l’occurrence Abdoulaye Wilane, soutient ce vendredi, dans les colonnes de Le Quotidien : «ce serait faire injure à nous-mêmes, à l’intelligence de ce pays, que d’exclure le professeur Abdoulaye Elimane Kane ou de le mettre dans le même sac que ces gens (ceux exclus). Le jour où on nous attaquait ici (05mars 2016), il a failli y laisser sa vie. Il est loin des pratiques de nos anciens camarades.

Pour ce que j’en sais, pour avoir été quelqu’un qui a travaillé avec lui comme porte-parole adjoint et depuis lors, avec lui en tant qu’intellectuel, militant et penseur, ce serait une grosse erreur de le loger à la même enseigne que les autres».

Voilà les explications de Wilane hier, lors de la réunion du secrétariat exécutif national du Parti socialiste.

L’homme est un grand monsieur très bien respecté dans les instances du Ps. Un grand et fervent socialiste qui, a toujours était présent au sein du parti. Jamais, il n’avait dérogé aux règles socialistes.

Mais, le 06 décembre dernier, le professeur de Philosophie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avait pris part aux côtés de célèbres opposants, Doudou Wade, Cheikh Guèye entres autres à une conférence de presse des amis du maire de la Capitale.

«J’ai tenu à prendre la parole pour saluer l’action et magnifier l’initiative d’une grande portée humaine, sociale et politique que des hommes et des femmes ont lancée. Cette campagne de collecte de moyens en vue de constituer une caution est l’œuvre de citoyens dont beaucoup connaissent et apprécient les qualités intellectuelles et morales de celui qui est en ce moment dans les liens de la prévention.

Je suis de ceux-là qui  peuvent témoigner de l’importance que cet homme accorde aux valeurs de partage, d’abnégation et de solidarité pour l’avènement d’une société meilleure», avait-il soutenu dans Dakaractu.com.

Aujourd’hui, certains socialistes révèlent que l’écrivain  n’est plus aperçu lors des activités du Ps à la Maison du parti. Ce, tout comme ceux déjà exclus, bien sûr. La véritable raison de son absence reste encore un sujet tabou. Son âge avancé ? Un manque de temps ? Hum ! Qui sait ?

Pour ceux qui ne le savent pas, Professeur Abdoulaye Elimane Kane a été ministre de la Culture sous le régime du président socialiste Abdou Diouf.

Richard SAMBOU (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here