L’impact économique du Magal de Touba sur l’économie nationale est énorme. Au vu des flux financiers dans ladite Cité religieuse, Mamadou Lamine Diallo (MLD) propose de soutenir un fonds d’investissement adossé aussi à des bons de la Diaspora. Ce, dit-il, pour accompagner les politiques publiques visant à faire de Touba Mbacké, Diourbel, Kaffrine un pôle régional de développement.

Dans sa Questekki 118 du mardi 30 octobre 2018, le président du Mouvement Tekki fait savoir que «depuis quelque temps des économistes cherchent à évaluer l’impact économique du Magal de Touba au Sénégal au regard des flux financiers constatés». Seulement, à son avis, «il ne faut surtout  pas se limiter à la seule consommation, mais aussi évaluer  hors variations saisonnières, la hausse de la production nationale des importations et des transferts venant de l’extérieur.

MLD rappelle aussi qu’il est bon de rappeler en plus des moments de festivités et de partage «berndé» (copieux mets distribués) les valeurs prônées par Khadim Rassoul, la croyance (Ngëm), la vertu (Jub) et le travail et l’altruisme (Liggey). Non sans affirmer que le «Magal de Touba est une victoire du patriotisme économique».

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here