Me Madické Niang: “si Ismaïla Madior oublie qu’il était conseiller du Chef de l’Etat, il peut beaucoup apporter au secteur de la justice”

Le nouveau Garde des Sceaux, Ismaïla Madior Fall, semble être la bonne pioche, capable de réussir et d’instaurer une certaine indépendance de la Justice sénégalaise. C’est, du moins, ce que croit Me Madické Niang. Pour lui, celui nommé récemment à ce poste qu’il avait occupé sous l’ère de Me Wade, est, avant tout, un Professeur de Droit.

Ce qui lui fait dire : «je pense qu’il peut beaucoup apporter au secteur, avec les qualités professionnelles que tout le monde lui reconnait. Maintenant, il faut qu’il oublie qu’il était le conseiller du Chef de l’Etat», soutient Madické dans EnQuête.

Pour le Responsable libéral, le nouveau ministre de la Justice doit travailler pour le renforcement de l’indépendance de la Justice et la promotion des juges indépendants et compétents. Sur ce aussi, il pense que ce sont les hommes de droit qui doivent le soutenir dans cette tâche.

«Que les juges sachent qu’ils ne sont pas là pour rendre des services, mais pour rendre justice, au nom du peuple sénégalais», fait-il savoir.

Le Professeur Ismaïla Madior Fall a été nommé, jeudi dernier, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, en remplacement de Me Sidiki Kaba, propulsé à la tête du Ministère des Affaires étrangères dans le nouveau Gouvernement, Dionne II.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here