«Le Sénégal continue de gérer sa dette, notamment en mettant de côté le sur financement de 1,8% du Pib à l’occasion de l’émission récente d’un Eurobond de 2,2 milliards de dollars pour financer le budget de 2019 et pour racheter des emprunts extérieurs à coût élevés», a déclaré M. Lazare qui animait ce vendredi une conférence de presse. Ce, dans le cadre de la sixième revue de l’accord avec le Fmi au titre de l’Instrument de soutien à la politique économique (Ispe).

Les services du Fmi qui achèvent une mission de revue au Sénégal ont aussi annoncé les évolutions récentes qui ont contribué à une amélioration de certains indicateurs d’endettement.

«Une baisse sensible de la trajectoire du ratio dette/Pib en raison de la modification de l’année de référence du Pib, ce qui devrait ramener la dette de l’administration centrale à moins de 50% du Pib fin 2017 et un lissage notable du service de la dette après le rachat de 40% de la dette de l’Eurobond 2011 au moyen du produit de l’Eurobond 2018», a listé M. Lazare.

Mansour SYLLA, Stagiaire (Actusen.com)  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here