Les autorités universitaires ne décolèrent toujours pas suite à la mort de Fallou Sène, mardi dernier lors des affrontements entre gendarmes et étudiants à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. En effet, Après la révolte des étudiants c’est autour du Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (Sudes), section enseignement supérieur et de la recherche, d’entrer en scène.

En conférence de presse ce jeudi, les membres dudit Syndicat ont réclamé l’ouverture d’une commission d’enquête indépendante car, estiment-ils, l’Etat est responsable de la mort de Fallou Sène. «Nous exigeons la mise en place immédiate d’une commission d’enquête indépendante et l’intégration du Sudes/Esr parmi les membres de cette commission», ont-ils déclaré par l’entremise de leur secrétaire général Oumar Dia.

Pour le Sudes/Esr, l’affaire Fallou Sène ne doit pas subir le même sort que celle de Balla Guaye en 2001 et Bassirou Faye en 2014, tous tués par balle.

Pour rappel, le Sudes est en grève de 48 heures depuis ce mercredi et annonce une  autre de 24 heures à partir de demain vendredi.

Mansour SYLLA (Stagiaire-Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here