Venu présider, ce samedi, la 4ème édition du Kumtari Républicain du mouvement des élèves et étudiants Républicain de Podor, le Directeur général de l’Agence Sénégalaise pour la promotion des investissements et des grands travaux (Apix) est revenu sur le niveau d’exécution de l’ensemble des travaux au niveau de Dakar concernant le Train express régional (Ter).

«Les travaux de plateforme qui permettent aux trains de pouvoir circuler dans des conditions sécuritaires ont un niveau d’avancement de 75%. Sur la partie construction des 14 gares, on a un niveau d’avancement de 35% à Dakar et 43% à Diamniadio. Trois trains, conformément, au planning sont disponibles et on fait l’objet de test dynamique en France à une vitesse 160 km/h et ils seront livrés en novembre 2018», a-t-il rassuré.

Pour ce qui concerne les personnes victimes du projet Train express régional (Ter), le Dg de l’Apix précise que «le gouvernement était dans un schéma d’indemnisation, exclusivement, financière mais le Président a pris une décision d’opérer un recasement des populations afin que les personnes qui sont impactées par le projet puissent rester dans leurs zones d’habitation initiale et bénéficier des avantages de ce projet».

C’est pourquoi, ajoute-t-il, concernant les zones à forte densité de population, le Président a décidé de procéder un recasement dans les zones de proximité à Pikine mais aussi dans celles distantes vers le Lac Rose. Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, pris l’engagement d’aller vers un relèvement du barème d’indemnisation.

Mansour SYLLA, Stagiaire (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here