L’affaire des présumés pots-de-vin à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) continue de livrer tous ses secrets. Ce vendredi, Libération revient à la charge et annonce qu’une enquête de la Justice allemande se poursuit sur Fraport. D’où, «la tontine de Bibo and Co» barre sa Une.

A en croire le journal, cette même justice du pays de Hitler dispose de plusieurs éléments qui attestent que trois mois après la sélection du Consortium Fraport AG/Contrac Flughafen Konzessions GmbH pour gérer et exploiter Aibd, un jeu d’actionnariat à Luxembourg avait été scellé.

Et selon l’arrêt de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Bibo Bourgi, prête-nom présumé de Karim Wade, noue un lien assez secret avec les adjudicataires du marché.

C’est ainsi qu’un jeu complexe de statuts a été mené, afin de mieux brouiller les pistes, relate Libération.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here