Serigne Mbaye Thiam sur la maladie de Ousmane Tanor Dieng : «il a vécu cette épreuve avec courage et dignité dans la discrétion la plus absolue»

Dépêché à Paris pour les besoins de la levée du corps de Ousmane Tanor Dieng, Serigne Mbaye Thiam est revenu sur les derniers moments du défunt général du Parti socialiste (Ps) qui, fait-il savoir, a été au service de ses semblables depuis 1976 lorsqu’il a été affecté au Ministère des Affaires étrangères pour ensuite rejoindre le Cabinet du Président Senghor.

«Je voudrais exprimer la solidarité et le soutient à la famille qui vit cette épreuve dans le courage et la dignité qui sont des marques de fabrique de Tanor. Il a vécu cette épreuve depuis qu’il a été cloué au lit, le 4 avril 2019 à Dakar d’abord, ensuite ici, il l’a vécu avec courage et dignité dans la discrétion la plus absolue», déclare le responsable du Parti Socialiste.

Tanor était au service de son pays mais aussi au service de l’Humanité

«Tanor nous a toujours dit qu’il a appris à servir l’Etat, à aimer l’Etat et c’est ça qui rythmait toute son attitude vis-à-vis de la politique (…)  En ce qui concerne le PS après 2000, il a consacré toute sa vie au parti Socialiste du Sénégal. Il pouvait se décourager c’était des conditions difficiles mais, il a consacré toute sa vie pour mériter le legs que les Présidents Abdou Diouf et Léopold Sédar Senghor lui ont laissé», ajoute le non moins ministre de l’Eau.  Avant de poursuivre : «c’est cet homme qui part aujourd’hui mais nous sommes rassurés par rapport à ce qui l’attend compte tenu de ce qu’il était, non seulement, au service de son pays mais au service de l’humanité. Il a été aussi au service de tous les Sénégalais qui dans la discrétion le sollicitaient».

Actusen.sn

Share Button

Laisser un commentaire