La réplique ne s’est pas fait attendre. En effet, aussitôt après la sortie hier dimanche, de Karim Wade qui, a déclaré que «le moment est venu pour le président de se résoudre à m’affronter dans une compétition loyale et transparente» à la présidentielle de 2019, Aminata Touré est montée au créneau.

«Le discours fanfaron du repris de justice Karim Wade s’adresse à ses partisans désespérés par son absence à 10 mois de l’élection présidentielle après moult annonces reportées. Ce serait bien de le revoir ici, chez nous, avec le chèque de 138 milliards qu’il doit au contribuable sénégalais. A une encablure de 2019, il y aura beaucoup de grenouilles qui gonfleront et gonfleront pour essayer d’avoir la taille d’un bœuf et, fatalement, comme la grenouille de la fable de la Fontaine, elles éclateront car les électeurs sénégalais ne sont pas dupes et savent séparer le bon grain de l’ivraie», a réagi l’envoyée spéciale du président de la République et par ailleurs, ancienne ministre de la Justice, dans un post, sur sa page Facebook.

Karim Wade qui se dit être réjoui, de la décision de la Cour d’Appel de Paris, lequel a débouté l’Etat du Sénégal en ce qui concerne la confiscation de ses biens, a promis de battre le Président Macky Sall lors des prochaines joutes électorales.

Actusen.com,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here