Tapha Tine, ancien adversaire de Balla Gaye 2 : «Ce que je peux conseiller à Modou Lo»

Terrassé par Balla Gaye 2, le 4 juin 2013, Tapha Tine ne prétend pas, pour autant, connaitre les forces et faiblesses du ‘’Lion’’ de Guédiawaye. Joint par téléphone par SourceA, le chef de file de l’Ecurie Baol Mbollo peut se permettre, toutefois, de filer un conseil à Modou Lo, adversaire de son bourreau, le 13 janvier prochain. Il s’est aussi exprimé sur la portée de la bataille verbale des deux lutteurs, le scénario de la boxe et leur forme du moment.  

La bataille verbale : «je ne crois pas à ces commentaires»     

« C’est un combat intéressant qui opposera deux lutteurs très ambitieux et qui croient en leurs capacités. Toutefois, ça ne sera pas facile comme Balla Gaye 2 et Modou Lo le font croire à leurs supporters. Il y a le spectacle et la réalité de l’arène qu’il ne faut pas ignorer. Il y a eu des attaques verbales, c’est normal pour vendre le combat, mais je ne crois pas que ces commentaires puissent apporter grand-chose aux lutteurs. Dieu sait, déjà, qui sera le vainqueur de ce choc».

Boxe : «ceux, qui s’attendent à ce scénario, seront déçus »

«Je pense que les deux ont parlé de boxe pour le spectacle, à mon avis. Il y a une grande différence entre la boxe et la lutte avec frappe, même si certains veulent, coûte que coûte, associer les deux. Je me demande, d’ailleurs, est-ce qu’il y a des lutteurs, qui ont les deux aptitudes, dans l’arène ? Un lutteur peut bien s’entrainer en boxe, mais, le jour du combat, il commencera toujours par les balancements de bras. En boxe, on ne contrôle pas les pieds, alors qu’en lutte, il faut toujours contrôler les pieds. Je suis convaincu qu’ils vont échanger les coups, mais ceux qui s’attendent à ce que le combat soit dominé par la boxe, seront déçus, parce que celui qui tombera, ne saura même pas comment il touchera le sol».

Le conseil à Modou Lo : «Il doit rester au contact»

«Il y n’a pas de formule magique à donner à Modou Lo, pour vaincre Balla Gaye 2. Par conséquent le conseil que je peux donner sera simple. Il ne doit pas s’éloigner de Balla Gaye 2. En clair, il ne doit pas déclencher les hostilités à distance. Il doit rester au contact, parce que son adversaire est plus géant que lui. Ce sera la possibilité pour lui d’intercepter, à gauche et à droite, les déplacements de Balla Gaye 2. »

Mystique : «c’est un divertissement»

Les gens se trompent, Balla Gaye 2 et Modou Lo ne sont pas les plus puissants, mystiquement, dans l’arène. C’est un divertissement. Il y a des lutteurs, dans l’ombre, qui ne font pas de bruits dans ce sens, mais ils sont très puissants. Dans ce combat, les deux parties s’activent à renverser la tendance. Maintenant, est ce qu’on peut dire que le mystique aura un impact majeur dans leur confrontation ? Je ne saurai le dire.

En tout cas, le mystique, c’est dans la tête des lutteurs, même ceux qui ont des petits cachets s’adonnent à la pratique mystique, selon leurs moyens. C’est pour dire que tu peux dépenser 100 millions F Cfa, par exemple, dans le mystique et tomber devant un lutteur, qui n’a dépensé que 20 mille F Cfa. En clair, c’est Dieu, qui donne la victoire.

Le physique : «ils sont mieux par rapport aux précédents combats»  

«Je n’ai pas encore vu ces deux lutteurs de près, comme beaucoup, mais à distance, je pense qu’ils sont tous les deux mieux physiquement, par rapport à leurs précédents combats. Ils sont mieux en forme et dégagent l’impression de s’être bien préparés. Ils ont été aidés par décision arbitrale, lors de leurs derniers succès. Je ne crois pas que se sera pareil. Dina saf sap !»

Issiaka TOURÉ (SourceA)

Share Button

Laisser un commentaire