Les réactions sur la sortie de Mamadou Loum annonçant qu’il y a une tension financière au Sénégal se poursuivent. Après Birima Mangara, c’est au tour du ministre de l’Economie des Finances et du Plan (Mefp) de sortir de sa réserve.

En visite de travail ce vendredi dans les locaux de la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, Amadou Bâ a démenti le Vice Président de la commission nationale des réformes des institutions (Cnri).

«Notre économie et trésorerie se portent bien car on a 700 milliards francs Cfa dans les caisses qui peuvent nous aider à respecter nos engagements», déclare-t-il avant d’ajouter. «En terme de trésorerie, on n’a pas de problème, c’est peut-être au niveau du budget que nous avons quelques contraintes mais on ne peut pas laisser déraper car c’est le comportement d’un gouvernement qui ne se soucie pas de ses populations».

En effet selon lui, le prix du baril du pétrole a augmenté à peu près de la recette fiscale avec un montant de 160 milliards de francs Cfa et pour respecter les engagements, certaines dépenses de 2017 ont été reportées en 2018. Ceci parce que, dit-il, le Président Macky Sall ne voulait pas qu’on tire les conséquences de cette évolution du prix du baril de pétrole à la pompe et sur l’électricité.

Concernant la sortie de la Fédération des établissements privés d’enseignement supérieur (Fepes) qui réclame à l’Etat du Sénégal un montant de 16 milliards de francs Cfa, le ministre précise que “toutes les sommes ont été engagées et payées avec 5 milliards de francs Cfa”. Mais ajoute-t-il le problème qui se pose, actuellement, est que le nombre des étudiants orientés dans les écoles privées, a connu une hausse.

Quid des paiements des bourses d’étudiant dans les universités publiques ? Le responsable politique des Parcelles Assainies se justifie en ces termes : «le trésor a payé à la date du 7 juin, 30 milliards de francs Cfa aux étudiants pour leurs bourses d’études».

Mansour SYLLA, Stagiaire (Actusen.sn)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here