Trois semaines après avoir limogé le Directeur de l’Administration générale et de l’équipement (Dage) de la présidence de la République, Macky continue toujours de faire travailler Abdoulaye Ndour.

En clair, selon SourceA qui rapporte l’information dans sa parution de ce jeudi, en dépit de tout le tintamarre qui a rythmé, en mi-mai 2018, ce limogeage, le chef de l’Etat continue de compter sur son Dage. Abdoulaye Ndour se rend, chaque jour, à son lieu de travail et vaque, librement, à ses occupations habituelles, comme si de rien n’était.

Joint par téléphone par nos confrères, le ministre en charge de la Communication du Palais relativise. “Généralement, dans une administration, tant qu’il n’y a pas de passation, le titulaire continue d’expédier les affaires courantes”, déclare El Hadji Kassé dans les colonnes du canard de Castors/Bourguiba.

Une justification louable mais problématique, selon SourceA. Dans la mesure où, dans ce cas de figure, le Chef de l’Etat n’a toujours pas pris, officiellement, un autre décret nommant le successeur d’Abdoulaye Ndour.

Pour rappel, ce dernier a été viré pour avoir ergoté sur l’arrestation du capitaine Mamadou Dièye de l’armée.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here