Visite pré-Magal du Chef de l’Etat : Touba réserve un accueil glacial à Macky Sall

Le président Macky Sall a foulé, hier, le sol de Touba, à 17h28, à la tête d’une forte délégation, en vue de faire sa visite traditionnelle pré-magal. Mais fait saillant : les populations de ladite Cité lui ont réservé un accueil fade. Ainsi, l’absence d’un bain de foule a permis au Chef de l’Etat de rallier la Résidence Khadim Rassoul, dès 18h11. En revanche, certains responsables  de l’Alliance pour la République ont tenté en vain de sauver l’honneur.

Malgré les menaces qui pesaient sur la visite pré-magal du président Macky Sall, il est venu, hier, sans tambour ni trompette dans la ville sainte de Touba à 17h28. Ainsi, comparé à son prédécesseur  qui passait  1h30 environ, voire plus pour rallier la Résidence Khadim Rassoul sise à la Grande Mosquée, grâce à une mobilisation impressionnante  des populations, le chef de l’Etat, Macky Sall, n’a fait que 43 minutes pour arriver à destination. Car, Touba lui a réservé un accueil fade. En effet, les disciples ne sont pas sortis, massivement, pour souhaiter la bienvenue à leur hôte.

Arrivé à l’héliport, le cortège présidentiel a trouvé les partisans du maire-politicien, Abdou Lahad Ka qui avait divisé ses militants en 2 blocs (héliport et Khaïra). Dans un premier temps, les véhicules roulaient lentement, du fait que des groupes  de personnes manifestaient  leur joie et des jeunes couraient après la délégation. Les chauffeurs étaient obligés de ralentir pour attendre les inconditionnels du chef de l’Etat.

Puis, cap sur  le quartier ‘’Khaïra’’, où les autres militants de l’édile de la ville l’attendaient. Après cette étape, la délégation est arrivée à ‘’Palène’’, où la responsable de l’Apr, Mame Khary Mbacké avait positionné ses militants, jusqu’au quartier ‘’28’’, que le responsable Alla Sylla a ciblé comme fief. A chaque fois, le cortège a ralenti et Macky Sall a fait signe de la main, grâce aux  jalonnements de ses militants.

En plus, l’axe 28 et la Grande Mosquée étaient les lieux prisés par plusieurs responsables, en vue de soulever les pancartes avec les slogans «And falat Macky 2019», entre autres.

Malgré cet accueil fade réservé au chef de l’Etat, certains responsables ont essayé de jouer aux ‘’Sapeurs pompiers’’ en mobilisant des militants par intervalles.

Parmi eux, la responsable, Mame Khary Mourtada, dont on voyait plus les militants. Elle est suivie du maire de Touba, Abdou Lahad Ka et Alla Sylla, responsable de Madyana  qui est en 3éme position.

«Quand les politiciens dérogent à la règle du khalife général des mourides»

Le porte-parole de Touba, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadr, avait sommé les détracteurs de Macky Sall de ne pas saboter  la visite de l’hôte du khalife général des «Mourides». A cela, s’ajoute le fait que l’ancien khalif avait interdit toute activité politique, de la Mosquée jusqu’aux alentours de la corniche. Mais les responsables du Parti présidentiel ont dérogé à cette règle, parce qu’ils ont porté des teeshirts, des casquettes  où on voit la photo de leur mentor.

Dans la foulée, la guerre  des pancartes entre camarades de Parti était très visible jusqu’au mur de la Résidence, où les forces de l’ordre les ont bloqués.

Mor Mbaye CISSE, Correspondant à Touba (Actusen.sn)

Laisser un commentaire