News Société

Affaire Hissène Habré : les victimes réclament un début d’indemnisation 4 ans après sa condamnation

Elles n’en peuvent plus. Les victimes de l’ancien président Tchadien, Hissène Habré se disent déçues par l’Union africaine et le Tchad, et pour cause. Quatre ans après la condamnation de Hissène Habré par les Chambres africaines extraordinaires, l’Association des victimes des crimes du Régime de Hissène Habré (Avcrhh), n’a encore reçu aucune indemnisation. « Les victimes de l’ancien dictateur tchadien  Hissène Habré attendent toujours de recevoir un début d’indemnisation quatre ans après sa condamnation historique au Sénégal, et demandent qu’il regagne sa cellule après que la crise du Covid-19 soit passée », lit-on dans un communiqué parcouru par Actusen.sn.

Condamné à la peine de travaux forcés à perpétuité pour des faits de torture et assassinats, l’ancien président Tchadien devait aussi verser la somme de 125 millions d’euros soit 82 milliards de francs CFA à 7 396 victimes identifiées. Libéré provisoirement à cause de la pandémie de Covid-19, le collectif des victimes a invité les autorités sénégalaises à le ramener à sa cellule une fois la crise passée.

Seynabou FALL (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Polémique autour des décrets instaurant l’honorariat au Cese : la Cour suprême tranche jeudi

Actusen

Pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de travail : les taximen manifestent le 22 juillet  

Actusen

La raclée de « Thiompal »

Actusen

Laissez un commentaire