A LA UNE Société UNE

Ben Taleb Sow, membre de Noo Lank : «Pour nous faire taire, l’Etat n’a qu’à libérer Guy Marius Sagna et annuler la hausse des prix de l’électricité »

Les membres du Collectif Noo Lank sont descendus encore dans les rues de la capitale, ce mercredi, pour poursuivre leur activité de visite de proximité, de distribution de flyers et de sensibilisation sur la hausse des prix de l’électricité. Et malgré l’intervention de la police qui arrêté puis libéré certains d’entre eux, les activistes sont allés jusqu’au bout de leur initiative.

«Ils nous ont arrêté juste pour nous intimider. C’était une simple tentative d’intimidation, on ne peut pas soumettre une autorisation préfectorale pour une simple distribution de flyers. Le collectif Noo Lank, composé de plus de quarante organisations, est plus que jamais déterminé à poursuivre le combat. Pour nous faire taire, l’Etat n’a qu’à libérer Guy Marius Sagna et annuler la hausse des prix de l’électricité»,  a déclaré Ben Taleb Sow du Collectif Noo Lank.

Selon lui, en plus des manifestations, de la distribution de flyers, le collectif n’écarte pas d’attaquer en justice la Senelec. «Nous sommes déterminés à utiliser tous les moyens à notre disposition pour faire reculer l’Etat de cette forfaiture. L’Etat veut nous faire payer son luxe. On ne peut pas continuer à serrer la ceinture alors qu’il continue d’augmenter son train de vie. En plus des manifestations, de la distribution de flyers, le collectif n’écarte pas d’attaquer en justice la Senelec», a-t-il lancé.

Saly Gbaya (Stagiaire-Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Crd sur la pêche à Thiès : Aliou Ndoye révèle que 191 475 tonnes de produits halieutiques débarqués en 2019

Actusen

Mort Suspecte d’Abiboulaye Camara : L’autopsie enfonce le marabout

Actusen

Reconnu coupable d’avoir battu à mort sa fille de 11 ans : Alpha Oumar Diallo condamné à 10 ans

Actusen

Laissez un commentaire