News Politique

Comportement des forces de l’ordre lors des manifestations : les députés de l’opposition dénoncent, les ministres et la mouvance présidentielle applaudissent

Ils ne parlent pas le même langage. Ce jeudi, encore, l’opposition et le pouvoir ont manifesté leurs divergences par rapport au comportement des forces de l’ordre lors des manifestations. Pour les ministres et les députés membres de la coalition Benno Bokk Yakaar, les policiers et gendarmes sur le terrain ont été professionnels.

«Je félicite les forces de l’ordre qui gèrent les manifestations avec professionnalisme. Si tel n’était pas le cas, on ne serait pas là aujourd’hui. Nous sommes dans un état de droits et de devoirs, tout le monde a ses droits mais aussi des devoirs», a répondu Antoine Félix Diome à Guy Marius Sagna qui l’a interpellé sur les «nervis qui opèrent aux côtés des forces de défense et de sécurité, la situation des journalistes qui sont arrêtées et brutalisés lors des manifestations, la torture au Sénégal, les morts impunies lors des manifestations…».

Birame Souleye Diop s’est intéressé sur «les immixtions intempestives dans l’exercice de la médecine par le ministre de l’Intérieur qui se prononce avant les résultats d’autopsie dans les cas de mort lors des manifestations. Il a aussi, soulevé l’affaire Fulbert Sambou, Didier Badji et Pape Abdou Keita, l’utilisation systématique d’armes à feu lors des manifestations».

Seynbaou Fall (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

A Londres pour prendre part à la 20e édition du forum mondial sur l’éducation : Moustapha Guirassy partage la vision du Sénégal pour une société éducative inclusive et efficiente

Actusen

Pouvoirs surnaturels à Yeumbeul : comment la jeune fille de 16 ans a été dépouillée de son argent par un étranger

Actusen

Médina Baye : Cheikh Mahi Niass formule des prières pour la libération de Bah Diakhaté et Imam Ndao

Actusen

Laissez un commentaire