News Société UNE

Condamnée à 20 ans pour avoir brûlé à mort son époux : le procès en appel de Aïda Mbacké fixé au…

C’était le 17 novembre 2021 que le président de la chambre criminelle de Dakar, le juge Dembélé, avait rendu son verdict dans l’affaire Aïchatou Mbacké plus connue sous le nom de Aïda sa Mbacké, accusée d’avoir brûlé vif son mari Khadim Ndiaye. Elle a été condamnée à 20 ans de réclusion criminelle. Le juge avait disqualifié le chef d’assassinat avec préméditation qui lui était initialement reproché en meurtre et l’avait déclaré coupable de ce chef.

Ses conseils qui n’étaient pas d’avis avec la décision du juge avait déjà annoncé qu’ils vont interjeter appel pour l’infirmation de la peine qu’ils jugent très lourde pour leur cliente. Ainsi, les robes noires ont joint l’acte à la parole. Par conséquent, l’affaire sera à nouveau jugée le 29 novembre prochain.

À rappeler que dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 novembre, Aïda Mbacké, enceinte de neuf mois, aspergeait son mari d’un liquide inflammable, Khadim Ndiaye avant de mettre le feu dans la chambre conjugale. La cause : Aïda avait appris que son époux avec qui elle a partagé 6 ans de vie conjugale s’était marié, en catimini, avec une certaine Molina.

Jugée le 3 novembre dernier, elle avait fait savoir au juge qu’elle n’avait aucunement l’intention de mettre un terme à la vie de son bien aimé mais voulait se suicider à cause du comportement frustrant de celui-ci à son encontre.

Adja Khoudia THIAM (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Goudiry : un enseignant meurt quelques minutes avant l’arrivée de la Commission censée lui faire subir son examen de Cap

Actusen

Interception de deux navires qui convoyaient 750 kg de cocaïne sur les cotes sénégalaises : le procès renvoyé au 18 avril pour…

Actusen

Forte mobilisation de la mouvance présidentielle à Pikine : l’Apr s’en félicite et arme ses militants pour barrer la route à ceux qui veulent installer le chaos

Actusen

Laissez un commentaire