News Société

Confessions de Habib Diabang, faux prophète arrêté à Touba : «j’ai le premier remède contre le coronavirus»

Âgé de 36 ans, Habib Diabang n’a pas regretté sa descente musclée, vendredi dernier, à la grande mosquée de Touba, en compagnie de certains de ses disciples. ‘’SourceA’’ qui relate cette affaire dans sa livraison de ce mardi, précise que le faux prophète a fait des révélations lors de son premier interrogatoire au Commissariat spécial de la ville sainte. En effet, le soi-disant dernier messager sur terre a même annoncé détenir le remède contre le coronavirus.

«Khadim Rassoul nous a laissé une lumière au niveau de la grande mosquée de Touba. Nous sommes là, pour nous en procurer, en vue de sauver l’humanité. Je dois même soigner le coronavirus avec cette lumière, ainsi que tous les mauvais comportements de l’Homme», a déclaré Habib.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Silence du procureur face aux arrestations tous azimuts de la population : Mamadou Diop Decroix dans tous ses états

Actusen

Levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko : la plénière prévue ce vendredi à 11h

Actusen

Assassinat de son diplomate en Rdc : L’Italie demande l’ouverture d’une enquête à l’Onu

Actusen

Laissez un commentaire