Décès du détenu Fallou Ka à Diourbel : 2 ans dont 8 mois ferme requis contre les trois policiers et l’ASP ; délibéré attendu le 7 janvier 2020

Du nouveau l’affaire de la mort suspecte du prévenu, Fallou Ka, âgé de 25 ans, à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel.

Arrêtés dans le cadre de cette affaire, les trois policiers, Daouda Ndiaye, Ndongo Kane, Baba Coundoul et l’Agent de sécurité de proximité (Asp), Louis Diouf, risquent 8 mois de prison.

Lors de leur procès ce mardi à Diourbel, le procureur a requis deux ans dont huit (8) mois ferme contre eux.

Poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans avoir l’intention de la donner, les prévenus ont nié les faits qui leur sont reprochés. Le délibéré est attendu le 7 janvier 2020.

Pour rappel, Fallou Ka a été placé sous mandat de dépôt le 29 avril 2019 pour le délit d’offre et cession de chanvre indien. Il a rendu l’âme, le 2 mai 2019 dernier dans sa cellule.

Mor Mbaye Cissé, Correspondant à Diourbel (Actusen.sn)

Laisser un commentaire