A LA UNE News Politique

Décret portant répartition des services de l’Etat : les directions et cabinets clés hérités par la présidence et la primature

Le président de la république a formé, samedi dernier, un nouveau gouvernement dirigé par le premier ministre Amadou Ba. Après ce remaniement où on a remarqué de nouvelles têtes, des départs et des changements de postes, le chef de l’Etat a signé le même jour le décret numéro 2022-1777 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères. Le constat est que d’importantes directions sont logées au niveau de la présidence. Parmi lesquelles on peut citer l’Inspection générale d’Etat (Ige), l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), la Commission d’évaluation et de suivi des politiques et programmes publics ; comité d’Orientation stratégique du Pétrole et du Gaz (COS-PETROGAZ) ; la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt).

L’Inspection générale d’Etat, l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption, la COS-PETROGAZ ; l’Autorité de régulation de la commande publique logés à la présidence de la république…

Il y a également le Cabinet du ministre chargé du Suivi du Plan Sénégal émergent (Pse) qui regroupe le Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Emergent et le Fonds de Soutien au Suivi du Plan Sénégal Emergent. A ces services, s’ajoutent les autres qui sont rattachés au Secrétariat général de la Présidence de la République comme l’Autorité de régulation de la commande publique (Arcop) qui a remplacé l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp), Commission de régulation du secteur de l’Energie ; Autorité de Radioprotection et de Sûreté nucléaire, Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes ; Agence nationale pour la relance des activités en Casamance ; Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes ; Ecole nationale de Cybersécurité ; Commission de Protection des données personnelles ; commission nationale de Cryptologie ; Observatoire national de l’Investissement ; Comité national de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives.

En plus du Cabinet du Premier ministre et du Secrétariat général du Gouvernement, la primature va hériter de l’Ecole nationale d’Administration et du Millenium Challenge Account Sénégal

Au sein de la Primature, d’importantes structures ont été notées. Il s’agit entre autres du Haut Conseil national de la Sécurité sanitaire mondiale « One Health» ; du Secrétariat exécutif du Conseil national de Sécurité alimentaire ; du Comité interministériel de Restructuration des Entreprises publiques et parapubliques ; du Comité interministériel à la Prévention et à la Sécurité routières. En plus du Cabinet du Premier ministre et du Secrétariat général du Gouvernement, la primature conduite par Amadou Ba va hériter de l’Ecole nationale d’administration et du Millenium Challenge Account Sénégal (MCA-Sénégal II). La direction de l’Activité normative ; direction des Archives du Sénégal ; direction de l’Imprimerie nationale ; direction de la Coopération technique ; direction de l’Administration générale et de l’Equipement ; Bureau d’information gouvernementale ; Cellule de passation des marchés… sont rattachés à la primature.

Mansour SYLLA (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Sénégal-Bolivie : «ce sera tout sauf un match amical. Il y aura de l’intensité et de l’agressivité» (Aliou Cissé)

Actusen

Couverture sanitaire universelle : le ministère de la Santé travaille à la mobilisation des ressources pour le financement des soins de santé primaires

Actusen

Après avoir boudé l’Assemblée : Mimi Touré va se prononcer ce dimanche sur son avenir politique  

Actusen

Laissez un commentaire