A LA UNE News Société

Détenus libérés ces derniers jours : Aissata Tall Sall donne les vrais chiffres et apporte des éclaircissements

«En tout, 344 personnes ont bénéficié d’une liberté provisoire, ces derniers jours. Je précise encore que c’est une liberté provisoire. Il en reste à peu près 272 puisqu’ils étaient 500 et quelques qui étaient sous ces conditions, c’est-à-dire dans le cadre des manifestations de troubles à l’ordre public», a renseigné hier Aïssata Tall Sall, lors de sa conférence de presse. En effet, d’autres libérations sont attendues à en croire le Ministre : «C’est également une règle lorsque la justice pense que la sanction n’a pas lieu d’être ou la sanction n’a plus lieu d’être qu’elle puisse prendre toutes les mesures de connexion pour apaiser le climat social. La justice agit et elle passe tout en respectant la loi, dans sa forme et dans le fond sans faiblesse coupable, mais non plus sans cruauté inutile.»

Répondant à ceux qui pensent que ce sont «les forces occultes et autres terroristes» qui ont été libérés, elle dédramatise : « Je disais que le Ministère de l’Intérieur, autant il doit agir sur les libertés, autant il a assuré l’ordre public. Toutefois, nous pensions qu’il fallait libérer nous l’avons fait. Mais nous tenons encore aujourd’hui à la stabilité de notre pays. Nous devons vivre dans un pays apaisé et réconcilié. Nous devons vivre dans un pays qui garantit la sécurité et l’ordre public à ses citoyens mais qui également dans le même temps, va garantir la liberté à tous ceux-là qui veulent user et même parfois abuser de leur liberté. C’est la responsabilité de l’État, il continuera à le faire et il continuera à faire confiance aux Sénégalais parce qu’après tout et au-delà de tout, c’est nous et nous nous sommes le Sénégal.»

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Emigration irrégulière : la gendarmerie de Nianing interpelle 7 candidats et 2 organisateurs 

Actusen

Enseignement supérieur : Abdourahmane Diouf fixe ses priorités pour la stabilisation de l’année académique et le financement de la recherche et de l’innovation

Actusen

Abdourahmane Diouf aux étudiants  : «ils ont un ministre qui comprend l’utilité académique et sociale de la bourse et qui travaillera à ce que cette bourse soit payée à temps»

Actusen

Laissez un commentaire