International News

En Algérie, le journaliste Khaled Drareni condamné à trois ans de prison ferme

Le journaliste algérien Khaled Drareni, en détention provisoire depuis fin mars, a été condamné lundi à trois ans de prison ferme, a annoncé l’avocat de son collectif de défense.

Le journaliste algérien Khaled Drareni, en détention provisoire depuis la fin mars, a été condamné, lundi 10 août, à trois ans de prison ferme, a annoncé à l’AFP Me Nouredine Benissad, un avocat de son collectif de défense.

“C’est un verdict  lourd pour Khaled Drareni. Trois ans ferme. On est surpris. Le dossier est vide”, a déclaré l’avocat, également président de la Ligue algérienne des droits de l’Homme (LADH).

Le 3 août, le procureur avait requis 4 années de  prison  ferme contre le directeur du site d’information en ligne Casbah Tribune, qui est aussi correspondant en Algérie pour la chaîne de télévision française Tv5 Monde et pour l’ONG Reporters sans frontières (RSF).

“Cette décision soulève le cœur et l’esprit par son caractère arbitraire, absurde et violent. #FreeKhaled #FreeKhaledDrareni”, a tweeté le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire, fustigeant une “justice aux ordres” et une “persécution judiciaire”.

France 24

Dans la même rubrique...

Système sanitaire : Diouf Sarr préconise une meilleure implication des collectivités territoriales

Actusen

Aéroport Léopold Sédar Senghor : le Cheanacs dénonce le dépeçage de 557parcelles par des pontes de la République

Actusen

La raison d’État

Actusen

Laissez un commentaire