A LA UNE Actualité News

Incidents à l’Assemblée nationale : les Femmes de Mimi 2024 demandent à Macky d’arrêter « de transformer les députés de Benno en insulteuses publiques »

Après les incidents survenus, dimanche, à l’hémicycle lors du vote de budget du ministère de l’Intérieur, les Femmes de Mimi 2024  sont monté au créneau pour exprimer leur indignation. Elles dénoncent avec la dernière énergie les comportements déplorables de certaines députées de la mouvance présidentielle, qui selon eux, salissent l’image des femmes en politique. Dans un communiqué de presse, ces souteneuses de l’ancienne première ministre sont très remontées contre le président de la République, Macky Sall, qu’elles accusent d’avoir transformé les femmes députés de Bby en insulteuses publiques. « Les femmes se sont battues durant des décennies pour obtenir la parité au niveau de tous les postes électifs. Le Sénégal est cité partout dans le monde pour la forte représentation des femmes à l’Assemblée nationale, ce qui n’est que justice puisqu’elles représentent 51% de la population totale de notre pays », lit-on dans un communiqué des Femmes de Mimi2024.

Elles demandent au président de la coalition au pouvoir d’arrêter  de pousser les femmes députées a adopté des comportements aux antipodes des valeurs sénégalaises.  « Les comportements déplorables de certaines de ses députés salit l’image des femmes en politique alors que des progrès notables ont été notés dans l’évolution des femmes dans toute la société. Elles sont plus nombreuses au concours de l’entrée en sixième, elles se signalent aussi bien dans les concours internationaux de lecture du Coran que dans la présentation de thèses de doctorat scientifique. Que le Président Macky qui a abrité le sommet de la masculinité positive respecte les conclusions de ces assises et arrête de transformer ses femmes-députés en insulteuses professionnelles. Leurs comportements sont aux antipodes de ceux de nos braves sœurs et mères qui se battent au quotidien dans la dignité et le respect pour leur famille et leur pays », ont lancé les Femmes de Mimi2024.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Polémique sur le Ter, Abdou Karim Fofana clôt le débat : «le Sénégal est propriétaire entièrement et exclusivement du Ter»

Actusen

Incendie à Touba : des cantines consumées au marchés Ocass

Actusen

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Laissez un commentaire