Actualité News Politique

Interdiction des activités politiques du Pastef : les cadres disent basta et menacent

Les autorités déconcentrées sont averties. Les «patriotes» ne vont plus se plier aux mesures d’interdictions de leurs activités politiques. Pour Daouda Ngom et autres, il est maintenant hors de question de se soumettre aux interdictions des autorités, au moment où celles des autres formations politiques sont permises.

Ils promettent de s’opposer, par tous les moyens, «légalement admis à toutes les décisions illégalement prises», pour nuire ou pour empêcher d’exercer, sur toute l’étendue du territoire, les droits que les Conventions et Chartes signés ainsi que la constitution du Sénégal lui confèrent.

Seynabou Fall (Actusen.sn) 

Dans la même rubrique...

Diarry Sow écrit à Serigne Mbaye Thiam : « je ne me cache pas. Je ne fuis pas. Considère cela comme une sorte de répit salutaire dans ma vie »

Actusen

Gestion de la crise sanitaire dans les écoles, déficit de tables-bancs et d’enseignants, non-respect des accords signés… : le Cusems met à nu les incohérences des autorités  

Actusen

Violence et maltraitance sur ses élèves : Ibrahima Dieng, maître coranique condamné par le tribunal de Diourbel

Actusen

Laissez un commentaire