Billet News

INTROSPECTION

Il est vrai que dans un Etat de droit, seul, le Pouvoir exécutif doit avoir le monopole de la force. Pour ce faire, il faut que ceux à qui nous avons confié nos destinées en manifestent la volonté et y mettent les moyens. Sinon, bonjour les dégâts.

La protection des personnes et de leurs biens est, en effet, un pouvoir régalien. Mais que faire face à un Gouvernement qui a semblé avoir démissionné sur une question aussi importante que la prise en charge des personnes qui souffrent de maladies psychiatriques à cause de la drogue notamment ?   C’est pourquoi, il y a tant de malades mentaux dans les rues.

C’est donc normal que, quand une bonne volonté leur propose ses services, gratuitement, les parents de ces marginaux y adhèrent. Par contre, soyons juste avec “Thiompal”. Il subit juste les conséquences de la passivité de son prédécesseur. Cette histoire de camps de redressement doit surtout le pousser à se remettre en question. Il est temps de venir en aide à ces personnes qui ont des troubles psychologiques en mettant à leur disposition les moyens adaptés quelle que puisse être leur situation financière.

Mais diantre, moi aussi, de quoi je parle ? J’avais oublié que “Salatul Ala Fatiha” et son régime sont des partisans du moindre effort, pour soulager le pauvre “Gorgorlu”. Parce que, en réalité, du temps, ils ne l’ont pas pour ce dernier. Leurs énergies, ils les consacrent aux combines politiques et autres “gal-gal” (croc-en-jambes).

Maam Sagar (Billet SourceA)

Dans la même rubrique...

Affaire Me Boubacar Sèye : le proc’ demande l’ouverture d’une information judiciaire

Actusen

Trafic de drogue : 634 kg de chanvre indien et des faux médicaments saisis entre Mbour et Koungheul

Actusen

Accaparement des vaccins par les pays riches : « un échec moral catastrophique », selon l’Oms

Actusen

Laissez un commentaire