ACTUSEN
A LA UNEActualitéPeople & Sports

JAPON-SENEGAL: Gianluca Rocchi, juge central, un sifflet à polémique

Dans quelques heures, précisément à 15h Gmt, le Sénégal affrontera le Japon pour le compte de la deuxième journée du groupe H du Mondial 2018.

Cette rencontre sera dirigée par un trio arbitral italien. Il s’agit de Gianluca Rocchi (image), le juge central, Elenito Di Liberatore et Mauro Tonolini ses deux assistants. Le 4e arbitre est qatari, Abdulrahman Al Jassim. L’Italie et le Qatar n’étant pas qualifiés à cette joute on ose croire que le jugement de ces arbitres sera impartial. Seul bémol, Gianluca Rocchi, le juge central, est considéré comme l’un des sifflets à polémique en Europe.

Ce n’est pas un arbitre généreux

Gianluca Rocchi, selon la presse européenne, n’a jamais sifflé au-delà des quarts de finale en Ligue des champions. Il a tout de même officié des grands matchs à l’image de la rencontre Real Madrid-Psg (2-0), Tottenham – Dortmund (3-1), Spartak Moscou – FC Séville (5-1) et Manchester United – CSKA Moscou (2-1).

Au total, l’italien a distribué en tout dix cartons jaunes et un rouge. En Italie, Gianluca Rocchi est aussi considéré comme une gâchette facile. En 4 rencontres, il a distribué 6 cartons jaunes en Serie A, cette saison.

Il a souvent été au cœur de scandales

Au-delà de sa rigueur, M. Rocchi est souvent rattrapé par son passé qui ne plaide pas en sa faveur. Il a souvent été au cœur de scandales liés à des erreurs d’arbitrage. En 2014, les italiens se souviendront encore de son arbitrage lors de la rencontre Juventus-Roma. Il était aussi sur toutes les lèvres dans les années  2012, 2011 …

Actusen.sn

Related posts

Reprochant au fils de son défunt époux de s’être emparé de sa part de l’héritage : Kadia Gadjiga le traduit en justice

Actusen

Introduction de l’éducation sexuelle dans le programme scolaire : Sonko juge ce débat honteux

Actusen

Fêtes de fin d’année : l’arrêté du ministre de l’Intérieur qui mouille les pétards des fêtards

Leave a Comment