A LA UNE

Journée mondiale de la radio : l’Urac pour la diversité et le pluralisme sur les ondes

Proclamée en 2011 par les États membres de l’Unesco et adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2012 en tant que Journée internationale, le 13 février est devenue la Journée mondiale de la radio (Jmr). Et, à l’occasion l’Union des Radios associatives et communautaires du Sénégal (Urac) a organisé, en partenariat avec le Bureau régional de l’Unesco pour l’Afrique de l’Ouest, un panel sur promotion de la diversité et du pluralisme, à la fois dans leur salle de rédaction et sur les ondes.

Cette journée de partage et d’échange a servi aussi de tribune au Vice-président de l’union pour revenir sur les difficultés rencontrées par ces stations de radios et leurs attentes sur le nouveau code de la presse.

Au nombre de 120, les radios communautaires du Sénégal, présentes dans les 14 régions administratives, diffusent dans toutes les langues du pays. Moyens de sensibilisation, d’expression et de développement social et culturel des communautés, ces radios jouent un rôle fondamental dans la vie des populations, surtout en milieu rural.

Selon le Vice-président de l’union Souleymane Mboup, les radios communautaires doivent restructurer leurs programmes pour mieux répondre à leur mission qui est de « permettre l’expression de tous et le développement social et culturel des communautés ». Aussi, il est d’avis que le nouveau code de la presse pourra apporter des solutions aux problèmes des radios communautaires.

Saly Sagne (Staigiaire-Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Centrale à charbon de Bargny : 47 milliards de F Cfa réclamés à la Senelec par la Compagnie d’électricité du Sénégal

Actusen

Opération «Sam Souniou Karangue 03» à Touba et Mbacké : 279 personnes dont 202 pour non-port de masque interpellées par la police

Actusen

Allées du Centenaire : nouvelles révélations dans l’affaire du braquage de la boutique d’un Chinois, en plein jour

Actusen

Laissez un commentaire