A LA UNE News Société

Lutte contre le trafic de migrants et la traite de personne : la police retourne en classe

Pour un renforcement de la coopération régionale judiciaire et policière dans la lutte contre le trafic de migrants et la traite des personnes, un séminaire régional se déroulera à Dakar du 4 au 6 octobre 2022 qui réunira plusieurs sommités.

L’objectif de ce séminaire est de renforcer les capacités des différents maillons de la chaîne pénale sur les difficultés éventuelles rencontrées à l’occasion de leur mission. C’est pourquoi qu’à l’issue de cette rencontre, des propositions pour le renforcement de la coopération internationale judiciaro-policière seront émises.

D’ailleurs, le séminaire réunira des magistrats et policiers venus de Côte d’Ivoire, d’Espagne, de France, de Gambie, de Guinée, de Mauritanie, du Niger et du Sénégal, d’autant que la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du contrôleur général Mame Seydou NDOUR, directeur de la police de l’air et des frontières, de représentants du ministre de la Justice et de la Délégation de l’Union européenne au Sénégal.

En effet, ce séminaire entre dans le cadre des activités du Partenariat Opérationnel Conjoint (POC) sollicité par le Sénégal. Notre pays porte sur la lutte contre l’immigration irrégulière, le trafic de migrants et la traite des personnes.

Doté d’un budget d’environ 6 milliards FCFA (9 millions d’euros) financé par l’Union européenne, le POC a démarré le 29 octobre 2019 pour 3 ans. Il est mis en œuvre par CIVIPOL, opérateur du ministère de l’Intérieur français en partenariat avec la FIIAPP, agence espagnole de coopération et animé par une équipe sénégalo-européenne.

Celle-ci entend par une approche partenariale, globale et inclusive soutenir prioritairement la lutte contre les réseaux criminels de trafiquants de migrants, en associant les forces de sécurité et de défense, et ce dans le cadre du renforcement de la chaîne pénale.

Pour la circonstance, le programme NETCOP, également soutenu par l’Union européenne, a été associé à cette rencontre. Ce dernier a pour objectif d’établir un réseau d’échange et de communication entre les unités chargées de la lutte contre les filières criminelles en Afrique de l’Ouest et à mutualiser les bonnes pratiques professionnelles.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Polémique sur le Ter, Abdou Karim Fofana clôt le débat : «le Sénégal est propriétaire entièrement et exclusivement du Ter»

Actusen

Incendie à Touba : des cantines consumées au marchés Ocass

Actusen

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Laissez un commentaire