A LA UNE News Politique

Mamadou Badio Camara à Diomaye Faye : «vous portez désormais, sur vos épaules les espoirs de toute une nation»

«A l’heure où surgiront les inévitables tentations du pouvoir, l’ivresse de la puissance, les démons de la division, il faudra se souvenir de la main de Dieu dont la volonté domine et détermine les moments que nous vivons». Tels sont les conseils formulés par le président du Conseil constitutionnel au tout nouveau président de la République Bassirou Diomaye Faye, ce mardi lors de la cérémonie d’investiture de ce dernier. En outre, il lui a rappelé qu’il est «désormais le garant de la démocratie nationale, du respect des institutions, des droits et libertés, de la stabilité de l’Etat et de l’unité du peuple sénégalais dans sa diversité». Loin de se limiter à ces conseils, Mamadou Badio Camara a, aussi, prié pour le successeur de Macky Sall et pour le Sénégal : «Prions que les espoirs de notre peuple, placé en vous, fleurisse et porte leurs fruits. Que le tout puissant vous assiste. Prions que cette bénédiction divine ne cesse de tirer de tous les traquenards tendus par la main de l’homme en particulier dans la perspective d’une exploitation prochaine et prometteuse d’espoir du pétrole et du gaz».

Sous un autre registre, Mamadou Badio Camara a rappelé au président Bassirou Diomaye Faye que «c’est sans bavure que le peuple sénégalais a porté massivement ses espoirs sur ce compatriote, dont à première vue, l’image et le discours sont empreints d’humilité et de sobriété. Vous êtes le choix incontestable et éclatant de ce peuple sénégalais et vous symbolisez la volonté de notre peuple de changer de paradigme dans sa gouvernance et de génération dans son gouvernement. Vous portez désormais, sur vos épaules les espoirs de toute une nation, en particulier de ces jeunes hommes et jeunes femmes accompagné parfois d’enfants dont l’aspiration à un travail digne et une vie descente est encore intacte au point de risquer leur vie en affrontant les océans ou l’immensité des sables du désert dans une quête tragique et souvent illusoire d’une vie meilleure ailleurs».

Seynabou FALL (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Emigration irrégulière : la gendarmerie de Nianing interpelle 7 candidats et 2 organisateurs 

Actusen

Enseignement supérieur : Abdourahmane Diouf fixe ses priorités pour la stabilisation de l’année académique et le financement de la recherche et de l’innovation

Actusen

Abdourahmane Diouf aux étudiants  : «ils ont un ministre qui comprend l’utilité académique et sociale de la bourse et qui travaillera à ce que cette bourse soit payée à temps»

Actusen

Laissez un commentaire