A LA UNE Politique

Moustapha Diakhaté veut interdire aux Chefs d’Etat ou de Gouvernement de parler d’homosexualité sur le sol Sénégalais

La question de l’homosexualité a été abordée hier ,par le président Macky Sall et le Premier ministre canadien, Justin Trudeau lors d’une conférence de presse conjointe au Palais de la République. Le premier ministre Canadien a affirmé qu’il est attaché à la reconnaissance des homosexuelles. Et comme lors du séjour au Sénégal de Barack Obama, alors président des Etats Unis, le Chef de l’Etat Macky Sall n’a pas varié dans ses positions. Il a répondu que le Sénégal n’est pas favorable à la légalisation de l’homosexualité.

Evoquant le sujet, l’ex-ministre conseiller Moustapha Diakhaté s’est voulu on ne peut plus radicale. «Le Sénégal doit interdire aux Chefs d’Etat ou de gouvernement de plaider, à partir de son territoire national, la légalisation de l’homosexualité», a notamment écrit l’ancien parlementaire sur sa page Facebook en réponse dit-il, « à la provocation du premier ministre canadien, Justin Trudeau ». Il faut rappeler qu’avant l’arrivée de Trudeau à Dakar, plusieurs organisations comme l’Ong Jamra avaient prévenu le président Macky Sall qu’elles ne veulent pas entendre parler d’accord pour la légalisation de l’homosexualité en terre sénégalaise.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Jaol : Fusil à la main, « Tonton Louis » viole quatre élève de l’école Waly Diouf

Actusen

Hommage à Tanor Dieng : Idrissa Seck, Malick Gakou… parmi les invités attendus

Actusen

Echec des discussions du dialogue politique autour de l’Article 80 et du cumul des mandats : Général Niang et Cie, en arbitrage chez « Thiompal »

Actusen

Laissez un commentaire