Billet News

Mutisme suspect

Quand un Rapport de l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), rendu public le 8 novembre dernier, fait état d’une insécurité alimentaire accrue et une malnutrition planent sur le Sénégal en 2020. Mais nos politicards lui opposent un silence de cathédrale.

Lorsque la Section Ucad du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) est en grève de 48 heures renouvelables, parce que le Gouvernement s’est une fois de plus abonné à l’irrespect de ses engagements, Pouvoir et Opposition font le mort.

S’il faut prendre une position claire, nette et précise, au sujet de l’homosexualité, du ‘’Takku suuf’’ ou de la franc-maçonnerie, c’est la tangente. Nul n’en parle, chez nos gars du landerneau politique. Quoi de plus troublant et suspect, comme mutisme !

Pendant que ‘’Gorgorlu’’ a la conscience balafrée par la vaine quête quotidienne des trois repas, gouvernants et opposants rasent les murs, car ne sont pas dans le besoin. Leur tasse de thé, la seule, c’est leurs petits débats. Lesquels ne font avancer en rien la vie en cale sèche du pauvre.

Mame SAGAR (Billet-SourceA)

Dans la même rubrique...

Covid-19 au Sénégal : 3 nouveaux décès, 46 tests positifs, 41 cas graves en réanimation et 19 patients guéris

Actusen

Décès du Khalife Médina Baye : Macky Sall à Kaolack samedi

Actusen

Dettes dues aux hôpitaux dans le cadre du Plan Sésame : Macky refuse de solder pour Wade

Actusen

Laissez un commentaire