A LA UNE News Politique

Oumar Youm à Antoine Diome : «vous découvrez, l’ère d’une nouvelle classe politique discourtoise, donc il faut de la fermeté»

A l’image du député Cheikh Seck, le président du groupe parlementaire de la coalition Benno Bokk Yakaar, Oumar Youm n’a pas été aussi du tout tendre avec les députés de l’opposition. Profitant de la séance plénière, de ce lundi consacrée au vote du ministère de l’Intérieur, le maire de Thiadiaye interpelle Antoine Diome en ces termes :

«Monsieur le ministre, vous découvrez, l’ère d’une nouvelle classe politique, mal appris, discourtoise, inculte par endroits, il faut de la fermeté. Face à cette situation d’un activisme ponctué par un populisme déréglé, ces discours contestataires de l’autorité, de remise en cause de la liberté de la presse, du militantisme qui doit être assumé, ces discours démagogiques, va-t-en-guerre, une discrimination de la majorité, la dictature de la minorité, la qualification des médias pour en faire des adversaires et ennemis du peuple, l’instrumentalisation des communautés, tentative de bâillonnement du pouvoir judiciaire, ça ne passera pas».

Poursuivant il ajoute : «Face à ce populisme, qui cherche à dérégler les normes de notre société et les valeurs de la République, il n’y a que l’action dans la fermeté, le discours en cohérence avec l’action qui va nous permettre de sauver le Sénégal».

Mansour SYLLA (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Polémique sur le Ter, Abdou Karim Fofana clôt le débat : «le Sénégal est propriétaire entièrement et exclusivement du Ter»

Actusen

Incendie à Touba : des cantines consumées au marchés Ocass

Actusen

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Laissez un commentaire