A LA UNE News Société

Zappés lors des recrutements : 5 enseignants des classes passerelles entament une grève de la faim au siège du Frapp

Cinq enseignants des classes passerelles ont entamé, ce vendredi, une grève de la faim illimitée au siège du mouvement Frapp France Dégage. Ces chevaliers de la craie se sentent oubliés lors du recrutement des 5 000 enseignants par l’Etat du Sénégal. Ils sont 210 enseignants des classes passerelles. Mais à leur grande surprise, seuls 29 ont été recrutés par le gouvernement.

«Les 181 autres enseignants n’ont pas été recrutés car le ministre a donné leur place aux enfants et neveux de la clientèle politique de l’Alliance pour la république», lit-on dans le communiqué.

Mais on en sait un peu plus sur l’identité de ces enseignants. Il s’agit de Aminata Sylla, IEF Goudiry, enseignante depuis 04 ans, actuellement en poste à Toumbouguel ; Mama Konté, IEF Sedhiou, enseignante depuis 02 ans et actuellement en poste à Toubacouta ; Demba Gueye, IEF Koungheul, enseignant depuis 03 ans et actuellement en poste à Missirah Kouthiam ; Adama Dramé, IEF Koungheul, enseignant depuis 03 ans. Actuellement en poste à Keur Ndémé ; et Cheikh Oumar Cissokho, IEF Birkelane, enseignant depuis 3 ans à Keur Ngatta.

Toutefois, ces enseignants grévistes ont le soutien des membres du Frapp pour combattre ‘’cette injustice’’. «Ayant servi l’Etat et le peuple sénégalais pendant toutes ces années, l’Etat recrute des clientèles politiques à leur place. DU DËGG DU YOON! Le FRAPP demande à l’Etat du Sénégal de corriger cette injustice et de remettre dans leur droit ces vaillants 181 enseignants dont les places veulent être volées par des politiciens», regrette le Frapp. Selon ces grévistes, d’autres enseignants viendront d’autres localités pour s’ajouter au nombre.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Marie Khemesse Ndiaye : «nous avons Omicron mais le plus important, est le dispositif de riposte que nous avons mis en place»

Actusen

Pour une surveillance optimale des opérations de distribution des cartes d’électeurs : la nouvelle directive de Déthié Fall aux leaders politiques de Yaw

Actusen

Violences dans les navétanes au stade Ngalandou Diouf : au moins 1 mort et plusieurs blessés

Actusen

Laissez un commentaire