Arrêté avec 8,400 kg de chanvre indien : le chauffeur Kh.G tente de corrompre les gendarmes

Les éléments de la Brigade de gendarmerie de Darou Mousty ont réussi un grand coup de maître. En effet, ils ont démentelé un réseau de trafiquants de l’herbe  qui tue, composé de trois individus.
Les faits se sont déroulés, le jeudi 19 octobre 2017. Les gendarmes en faction sur la Route nationale ont arrêté un véhicule clando 505 qui roulait en direction de Touba. Invité à ouvrir la malle de son véhicule, le chauffeur Kh.G a longtemps hésité, avant de tenter de corrompre les hommes en bleu qui ont refusé catégoriquement opposé une fin de non-recevoir à sa tentative.

Lorsqu’ils ont fouillé le véhicule, les pandores ont découvert 8,400 kg de chanvre indien. Interpellé, le chauffeur disait que la drogue était destinée au nommé C.S domicilié à Touba.
Acceptant de coopérer, les gendarmes lui ont demandé d’appeler C.S pour lui dire de sortir sur la route pour récupérer la marchandise.

Un plan qui a vite porté ses fruits. Lorsque le clando s’est arrêté, le chauffeur a pris la clé des champs, avant d’être arrêté par les gendarmes, à la suite d’une course poursuite.
Face à la détermination des forces de l’ordre, Kh.G a dévoilé le nom de leur fournisseur A.S domicilié à Pire, dans le département de Tivaouane.

Ce dernier, qui payait 50.000 f au chauffeur par voyage,  a été alpagué à la sortie de Mékhé. Les trois individus ont été mis dans un même sac, avant d’être acheminés au parquet régional de Louga.

Moustapha Ndiaye (Linguere)

Share Button

Laisser un commentaire