Les détracteurs du projet de loi sur le parrainage se sont focalisés sur les modifications du Code électoral, qui prévoit qu’une candidature soit parrainée par 1% des électeurs inscrits sur les listes électorales . Mais, en réalité, ils ne savent pas que le parrainage n’est que l’arbre qui cache la forêt. Du moins selon SourceA, dans sa parution de ce samedi 14 avril 2018.

En effet, selon le Canard de Castors/Bourguiba, cette nouvelle loi va nécessiter une nouvelle révision de la Constitution en ses articles 29 relatif au dépôt des candidatures; l’article 30 ayant trait à la publication des listes de candidats et l’article 33 qui traite de la modalité de la tenue du vote des militaires.

Ainsi, à la grande surprise, le 19 avril prochain, date à laquelle, le très controversé projet de loi doit passer à la l’Assemblée nationale, ce sera deux projets de loi qui seront présentés aux députés.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here