Billet News

A NDOUMBELANE, PAS D’ALLIANCES OU DE DIVORCES QUI TIENNENT

‘’Thiompal’’ et ‘’Gorgui’’ se sont rencontrés, avant-hier, au Palais. Après sept ans de brouille consécutive à la traque aux biens mal acquis. Après, également, que ‘’Paabi’’ a accusé ‘’Buur’’ de descendant d’esclave et d’anthropophage.

Ce même week-end, Khalifa Sall a rendu visite à Idrissa Seck. Les deux alliés de la Présidentielle revendiquent une amitié vieille de plusieurs années. Et renforcées par ‘’Ndoungoussine’’, qu’ils ont, tous les deux, goûtée.

Quelques petites semaines auparavant, Barth’, l’homme qui dégaine plus vite que son ombre, et proche parmi les proches de l’homme qui vient de sortir de la Caisse d’avance à 1 milliard 800 millions F Cfa, adorait décocher des flèches assassines contre ‘’Ndamal Cajoor’’ et sa clique. Leur tort : avoir pris part au dialogue politique. Où se font et se déferont les combinaisons pour le choix du chef de l’opposition.

Dans le marigot politique sénégalais, il faut se réveiller de bonne heure pour comprendre qu’il n’y a pas d’alliances ou de divorces qui tiennent.

Seuls les intérêts du moment comptent. Et ça, des gars comme Ousmane Sonko, l’apprendront à leurs dépens. Lui qui se faisait choyer par Me Wade, qui danse le tango, depuis quelques jours, avec son ennemi juré.

Mame SAGAR (Billet-SourceA)

Dans la même rubrique...

Médina : une femme tente de tuer sa fillette d’un an

Actusen

Des pluies d’intensité modérée à assez forte annoncées pour le week-end

Actusen

Mission d’information sur les inondations : des Ministres, Dg et hauts fonctionnaires seront auditionnés par l’Assemblée nationale

Actusen

Laissez un commentaire