A LA UNE News Société

Concertations sur la cherté de la vie : les différentes mesures prises par le président Macky Sall pour soulager les populations

C’est une bonne nouvelle pour les ménages. Le président de la république, Macky Sall a pris, hier samedi, lors des concertations sur la cherté de la vie, des mesures pour baisser le prix de certaines denrées alimentaires. Pour le riz et le sucre, cette mesure présidentielle entraîne une baisse du kilogramme du riz qui passe de 350 à 325 francs. Soit une baisse de 25 francs compte non tenu des 25 Francs qui ont déjà été pris en compte. Le litre d’huile passe de 1200 à 1100 francs. Soit une baisse de 100F le litre. Le kilogramme du sucre passe de 600 à 575 francs, soit une baisse de 25 francs.

Pour l’aliment de volaille, le sac de 50 kg passe de 20.000 à 18 000 francs, soit une baisse de 2000 francs sur l’aliment de volaille. Pour la volaille elle-même, le prix du poulet vif est désormais fixé à 2500 francs avec un plafond à trois mille francs CFA. Pour la viande, le kilogramme de viande de bœuf est passé de 4000 à 3600, soit une baisse de 400 Francs le kilogramme. Et le kilogramme de la viande de mouton passe de 4500 à 4300, soit une baisse de 200 francs. Pour le lait, le kilogramme passe de 3000 à 2750 francs CFA soit une baisse de 250 francs.

Le loyer aussi n’est pas en reste, car le président de la République a pris les mesures suivantes : 20% seront opérées sur le loyer inférieur à 300.000 Francs CFA. 10% sur les loyers compris entre 300.000 à 500. 000 francs CFA. 5% de baisse sur les loyers supérieurs à 500.000 francs CFA. Les loyers ont augmenté de plus de 20% depuis les dernières tentatives de baisse, alors que les coûts de la construction n’ont évolué qu’à hauteur de 45%. Le chef de l’Etat renseigne qu’il sera opéré une réduction des prix de la commission versée aux agences à montant égal à la moitié du mois de loyer. Le paiement de la caution est indiqué à raison du douzième du montant du deuxième mois. Et la suppression du loyer d’avance sur le paiement qui sera exigé à la fin du mois.

Concernant les frais scolaires et universitaires, la gratuité est instaurée pour le cycle élémentaire et le préscolaire dans le public. Les frais d’inscription dans les moyens et secondaires sont désormais fixés à 3000 francs CFA à raison d’un plafond fixé au maximum à 5000 francs et cela ne pourrait être autorisé que par le conseil d’administration de l’école. Pour l’enseignement privé, une baisse de 10% est effectuée sur les frais d’inscription du préscolaire jusqu’au secondaire avec l’accord des acteurs, avec une interdiction de regrouper les paiements en début d’année. Pour le supérieur, une baisse allant de 5 à 10% est opérée sur les frais de scolarité d’enseignement privé supérieur.

Quid du fer à béton ? Il est appliqué une baisse du fer local importé sur une fourchette comprise entre 50 000 à 100 000 francs CFA selon le type et le diamètre. «Ce qui donne 11 décisions qui vont se traduire en 55 mesures entraînant de baisses immédiates jusqu’à lundi sur les produits de services de consommation courante et 112 mesures d’accompagnement destinées à accompagner la souveraineté alimentaire», a fait savoir le président Macky Sall. Toutefois, il insiste sur l’application stricte de ces mesures prises au terme des concertations sur la cherté de la vie. Ainsi le président Macky Sall engage le gouvernement à veiller scrupuleusement à la mise en œuvre concrète de ces mesures sur le terrain.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Pape Alé Niang : «je crois que je dois démissionner du métier. Ce contrôle judiciaire n’est ni plus ni moins qu’une prison à ciel ouvert»

Actusen

Chan 2023 : Les Lions ont pris leur revanche sur la Mauritanie et se qualifient en demi-finale

Actusen

Pour financer son pacte de souveraineté alimentaire : le Sénégal obtient plus de 905 milliards de F Cfa de la Bad (Aly Ngouille Ndiaye)

Actusen

Laissez un commentaire