Billet News

La raison d’État

L’État n’a pas de coeur. Pour lui, il n’y a qu’une seule chose qui compte. C’est l’appât du gain. C’est pourquoi, il n’a pas hésité à vendre à la Comico litigieux de la cité Terme Sud. Les faibles sont certes désavantagés. Mais, tout a été clair, depuis le début. Lorsque l’Autorité a besoin des services des forces militaires et paramilitaires, elle n’hésite pas à les loger et nourrir.

Cependant, quand les vaillants soldats et forces de l’ordre arrivent à l’âge de la retraite, il leur est clairement stipulé que, pour eux, les privilèges sont terminés. Ceux qui ne se sont pas préparés à cette dure réalité ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes. C’est cela, l’État de droit. Les plus offrants gagnent toujours.

Pour les autres, c’est le commencement d’une descente aux enfers, à l’issue incertaine. La vie n’est plus aussi évidente, lorsqu’on n’a pas de toit ou dormir. Au moins, pour certains, cette problématique  ne se pose pas. Dès qu’ils en ont l’occasion, ils en profitent pour se remplir les poches pour avoir une retraite dorée.

Maam Sagar (Billet SourceA)

Dans la même rubrique...

Accidents de la circulation : 1 morts et plus de 62 blessés enregistrés à Kaolack

Actusen

France : le Sénat vote la prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 janvier

Actusen

Guinée: dix candidats malheureux à l’élection présidentielle contestent ensemble les résultats

Actusen

Laissez un commentaire